Deux randonnées pédestres à découvrir au Mexique

Le Mexique est un pays très vaste et peut se découvrir de plusieurs manières durant un voyage. Partir à l’exploration de ce pays en randonnée pédestre est entre autres l’une d’entre elles. En effet, il possède d’innombrables circuits particulièrement appréciés des randonneurs du monde entier. De plus, à part ses montagnes, de part et d’autre du Mexique se trouvent des vestiges d’anciennes civilisations qui peuvent être explorés à pied lors d’une randonnée. C’est pourquoi ce pays est une des nombreuses destinations à privilégier lorsqu’on est un passionné du trekking.

À la découverte de Teotihuacan lors d’un voyage au Mexique

C’est généralement à l’aéroport international de Mexico, dans la capitale mexicaine que l’on débarque de l’avion lorsqu’on passe ses vacances au Mexique. À environ une quarantaine de kilomètres de la capitale, au nord-est se trouve l’un des plus importants sites archéologiques du Mexique.

Il s’agit de Teotihuacan, qui fait d’ailleurs partie des plus grands sites archéologiques précolombiens au monde. En effet, avec une superficie totale d’environ 82 km, ce site est parfaitement adapté pour une exploration à pied. Il est ainsi possible d’arpenter l’artère principale de Teotihuacan appelé l’« allée des morts » pour se rendre au plus grand édifice du site, la Pyramide du soleil avec son vaste complexe. Ou bien se diriger vers le deuxième plus grand édifice, la Pyramide de lune qui se trouve au nord de l’allée des morts.

Découvrir le site Yohualichan près de la petite ville Cuetzalán

Après une visite en randonnée dans Teotihuacan, c’est à environ quatre heures de route depuis Mexico que se trouve l’État de Puebla. À environ 180 km de Puebla, se situe dans les collines la petite ville de Cuetzalan. La durée du trajet pour s’y rendre en voiture depuis Puebla est d’environ quatre heures de route. L’un des atouts de la ville est la présence d’un important site archéologique Totonaque dans ses environs.
Teotihuacan
C’est à quelques dizaines de kilomètres de Cuetzalan que se trouve le site de Yohualichan. Bien moins impressionnant que celui d’El Tajin qui a fortement influencé le style architectural de Yohualichan, la visite de ce dernier lors d’une randonnée est tout de même une expérience à ne pas rater. Surtout pour ceux qui aiment marcher dans un paysage verdoyant et calme.

D’autre part, Cuetzalan est aussi réputée pour une chute d’eau appelée « La Cascada de las Brisas » qui se trouve dans la jungle entourant la ville. En suivant un ancien sentier qui jadis était emprunté par les Indiens de la région durant l’époque préhispanique, on peut partir en randonnée à travers la jungle jusqu’à la fameuse chute d’eau. Il est même possible de nager dans la piscine naturelle se trouvant au pied de la cascade. Par ailleurs, il y a plusieurs chutes d’eau qui peuvent encore être découvertes en empruntant d’autres sentiers de trekking.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *