Trekking évasion à travers le Mont Kinabalu

Climbers_on_Mount_Kinabalu7

Avec près de 4 095 mètres d’altitude, le mont Kinabalu est le point culminant du Sud-Est asiatique. Située sur la pointe nord-est de l’île de Bornéo en Malaisie, cette montagne propose des sentiers de randonnée remarquables. De ce fait, conquérir le mont Kinabalu est une expérience à vivre durant un voyage en Malaisie, en particulier pour les adeptes de trekking. Retrouvez ci-après un aperçu de l’ascension de ce sommet malaisien.

Partir en Malaisie pour gravir le mont Kinabalu

Cette montagne abrite un grand nombre d’espèces endémiques, dont de nombreuses plantes carnivores et plusieurs orchidées. Elle abrite également un nombre considérable d’animaux fascinants. Ces trésors de la Malaisie sont protégés par un parc national éponyme se trouvant au pied de la montagne. Il est à noter que les voyageurs souhaitant faire l’ascension de Kinabalu doivent être accompagnés d’un guide agréé.

Pour parvenir au sommet de la montagne, les randonneurs pourront emprunter ses 2 principaux sentiers : le premier, depuis la porte Timpohon ou bien la piste depuis la station de Mesilau. Le sentier depuis la porte Timpohon se trouve à moins de 2 000 mètres d’altitude. L’autre quant à lui est situé en plus haute altitude. Toutefois, ces 2 chemins se rejoignent à plus de 3 270 mètres d’altitude, à environ 2 kilomètres avant le gîte Laban Rata. Visiter la Malaisie pour se rendre au sommet du mont Kinabalu permet de vivre une expérience inédite en gravissant l’un des sommets les plus hauts et accessibles au monde.

De plus, des hébergements sont proposés à l’intérieur et en dehors du parc. En effet, cette marche pour accéder au sommet du mont Kinabalu peut s’étendre sur 2 à 3 jours. Alors, si l’on pouvait visiter une seule place durant une escapade sur l’île de Bornéo, le mont Kinabalu illustre parfaitement l’île. Il est vrai qu’aucun séjour à Bornéo n’est complet sans une expédition pédestre jusqu’au sommet du mont Kinabalu.

Des paysages grandioses ainsi qu’une biodiversité exceptionnelle à apprécier

Tout comme le Banjaran Crocker, qui est un massif montagneux situé dans la partie septentrionale de Bornéo, le mont Kinabalu est lui aussi réputé pour être constitué d’une végétation luxuriante ainsi qu’une biodiversité incroyable. On recense 5 000 à 6 000 espèces de plantes, hors mousses et hépatiques sur cette montagne. D’ailleurs, les randonneurs y trouveront des plantes d’origines australasienne, himalayenne et indomalaise.

Il a par exemple plus de 600 espèces de fougères, dont 50 sont endémiques. Mais, c’est sans aucun doute la présence d’orchidées qui fait partie des caractéristiques propres à la montagne. On y enregistre près de 800 espèces, y compris le rare Paphiopedilum rothschildianum. Vu la grande diversité végétale de la montagne, cette dernière est un véritable refuge pour une importante population d’animaux. Parmi les animaux vivant à Kinabalu, on trouve de multiples espèces d’oiseaux comme le Calao rhinocéros et le Serpentaire du Kinabalu ; des mammifères comme l’orang-outan, la belette malaise, la loutre cendrée et bien d’autres encore.

Les explorateurs s’émerveilleront ainsi devant l’incroyable biodiversité qui compose la montagne. En plus de cette grande diversité biologique d’espèces botaniques et biologiques, le mont Kinabalu offre à son sommet un spectaculaire lever de soleil dans les nuages et des vues panoramiques sur les forêts environnantes sur ces pistes de randonnée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *